Catalogue
 
 
 
 
> L'histoire de Saint Mesmin

Les premiers actes historiques relatant la ville de Saint Mesmin remontent à 1670 où Louis XIV est le Roi de France et St Mesmin fait partie du diocèse de Maillezais. Suite aux colonnes infernales de 1794 la ville fut ravagée par le feu et seulement les documents datant de 1670 sont sauvés des flammes. D'après ces archives paroissiales on peut estimer la population à environ 1000 individus dans la paroisse.

> Les Saints Mesminois au coeur de la guerre de Vendée.
Les Saints Mesminois au coeur de la guerre de Vendée.

Pendant 3 longues années de 1793 à 1796, 33 Mesminois partent au combat. La guerre commence en mars 1793 , lorsque les jeunes vendéens ne veulent pas être enrôlés par une république qui a chassé ses prêtres et tué le roi. La fronde vendéenne commence ! En réponse, la république décide d’envoyer 35 000 hommes encercler la Vendée, mais grâce à leur courage et leur persévérance, les vendéens remportent de nombreuses batailles avec à leur tête des chefs comme Charrette, Stofflet, Cathelineau,etc.

Puis vient les défaites et la mort du chef Cathelineau à Nantes le 18 Juin. Dans l’espoir d’une aide bienveillante des Anglais, La Rochejacquelin enrôle 60 000 vendéens (femmes et enfants) qui passeront la Loire en barque à Saint Florent le Vieil et atteindront Granville lors de la Virée de Galerne, pour au final ne trouver aucun secours. Au retour, il ne reste que 3 à 4000 rescapés.

En représailles de cet affront, le mois de Janvier 1794 est marqué par les destructions et les meurtres. Six colonnes infernales ont ordre de tout brûler sur leur passage afin de « détruire la Vendée ». La ville de Saint Mesmin en fera les frais.

Le 25 Février 1796, le général Hoche rend compte du blocus du Château de St Mesmin dans lequel était enfermés 42 brigands et dénonce les généraux Bonnaire et Merle, d’avoir offert une capitulation à ces rebelles pour ensuite donner l’ordre de fusiller les derniers brigands de Saint Mesmin.

> Le recensement de la population
Le recensement de la population

Le 19ème siècle fut pour la ville une période faste où elle attira de plus en plus d’âmes, 1154 habitants en 1806 et 1902 habitants 100 ans plus tard. Avec les différentes guerres, la ville perd de nombreuses âmes pour descendre à 1584 habitants en 1954. Mais la fin du 20ème siècle nous indique une nouvelle remontée avec 1785 individus en 1999.

L’entre-deux-guerres (1936), la commune de Saint Mesmin et son bourg compte jusqu'à 125 maisons et 162 foyers plus 475 foyers répartis en 70 villages autour de la commune.

> Les commerces et artisans d’après-guerre
Les commerces et artisans d’après-guerre

A la suite de la seconde guerre mondiale, l'économie locale repart de plus belle et la ville de Saint Mesmin compte plus de 70 artisans et commerçants. L'idée de la publicité était déjà inscrite à St Mesmin, où les commerçants n'hésitaient pas à sponsoriser les pièces de théâtre locales.

photo
photo
photo
photo
photo
photo
0